Comment différencier une pizza romaine d'une pizza napolitaine

Comment différencier une pizza romaine d’une pizza napolitaine ?

Tu t’es déjà demandé quelle était la différence entre une pizza romaine et une pizza napolitaine ?

Si tu es un amateur de cuisine italienne, tu as probablement remarqué que ce sont deux types de pizza très différents.

Mais comment les différencier ?

Dans cet article, je vais explorer les caractéristiques uniques de chaque type de pizza.

Pour t’aider à faire la distinction, je vais également faire un tour des différents ingrédients qui les composent et des différentes méthodes de cuisson.

Que tu visites Rome ou Naples, tu sauras désormais comment commander ta pizza préférée comme un vrai connaisseur.

La pizza romaine

Les caractéristiques d’une pizza romaine

La pizza romaine est originaire de Rome en Italie.

Il existe plusieurs sortes de pizza romaine mais celle qui nous intéresse aujourd’hui, c’est celle que l’on trouve sous forme ronde qui est appelée en Italie “tonda romana”.

Au niveau de l’hydratation, on est sur une pizza très peu hydratée, entre 55% et 60%.

La pâte de la pizza romaine est fine, croustillante et légèrement croquante.

Elle se prépare avec une farine spéciale appelée “farina di grano duro”, qui donne à la pâte une texture plus ferme et moins élastique.

Contrairement à la pizza napolitaine, on ajoute de l’huile d’olive dans la pâte.

Ce qui fait la particularité de la pizza romaine, c’est qu’elle peut être étalée au rouleau car on ne cherche pas à conserver le bord de la pizza.

C’est d’ailleurs grâce à ce type d’étalage que l’on arrive à la différencier au premier coup d’œil.

Au niveau de la garniture, on est sur un pizza légère, garnie jusqu’au bord et facile à consommer.

La pizza romaine est cuite à une température un peu moins élevée que la pizza napolitaine ce qui favorise le croustillant.

La température de cuisson se situe aux alentours des 350°c suivant le type de four utilisé.

On peut utiliser un four à gaz, un four électrique ou un four à bois.

La pizza napolitaine

Les caractéristiques d’une pizza napolitaine

La pizza napolitaine est originaire de la ville de Naples en Italie.

A l’origine cette pizza était le plat du pauvre.

Elle était cuite au feu de bois et se consommait avec de l’huile d’olive ou du saindoux.

La pizza napolitaine telle qu’on la connait aujourd’hui a été modernisée en 1889.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quelle farine utiliser pour démarrer son levain maison ?

C’est Raffaele Esposito, un talentueux pizzaiolo de l’époque, qui s’est donné pour mission de la revisiter pour le déplacement de la reine marguerite de Savoie dans la ville de Naples.

Il a préparé une pizza aux couleurs de l’Italie avec une basilic pour le vert, de la mozzarella pour le blanc et de la tomate pour le rouge.

Pour couronner le tout, il lui a donné le nom de “margherita” en hommage au prénom de la reine.

Aujourd’hui, la pizza margherita a franchi toutes les frontières, elle se trouve sur toutes les cartes des pizzerias du monde.

Il existe 2 sortes de pizza napolitaine, la traditionnelle et la contemporaine.

La pizza napolitaine traditionnelle a son propre règlement international qu’il faut appliquer pour pouvoir bénéficier du label verace pizza napoletana.

C’est une pizza plus hydratée que la pizza romaine et qui se réalise avec très peu de levure sur un temps de repos relativement court, maximum 24h.

La tradition veut que le repos de la pâte s’effectue à température ambiante.

La farine doit être italienne et de type 00 ou 0.

Ce qui la différencie de la pizza romaine, c’est que pour la préparation de la pâte, les napolitains n’utilisent pas d’huile d’olive.

C’est une pizza légèrement garnie dont les italiens raffolent.

Les 2 recettes qui ont été popularisées, sont la margherita et la marinara.

La margherita est composée d’une base de tomates San Marzano, de mozzarella de bufflonne, de basilic et d’un filet d’huile d’olive.

La marinara est composée d’une base de tomates San Marzano, d’une gousse d’ail ciselé, d’origan et d’huile d’olive.

Pour la cuisson, la tradition oblige à ce que la pizza napolitaine soit cuite au feu de bois à haute température, environ 450°c.

La pizza napolitaine contemporaine quant à elle, est légèrement différente.

Elle a une l’hydratation un peu plus élevée, pouvant aller jusqu’à 75%.

La préparation de la pâte s’effectue en 2 phases, en utilisant une pré-fermentation biga ou poolish.

Avec cette méthode indirecte, on recherche de la légèreté, de l’alvéolage, du croustillant et un développement plus marqué de la corniche.

Qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine, la pizza napolitaine doit s’étaler à la main en préservant le bord que les italiens appellent “cornicione”.

Aujourd’hui, la pizza napolitaine est reconnue comme un aliment culturel important et a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2017.

Si tu t’intéresses a la pizza napolitaine, je t’invite à lire cet article 👉 : 5 protocoles de pizza napolitaine pour débuter

Comparaison d’une pâte à pizza romaine et d’une pâte à pizza napolitaine

Type de pizzaPizza romainePizza napolitaine
FarineFariné de blé tendre et dur type 00 ou 0Farine de blé tendre type 00 ou 0
Eau55% à 60%60% à 75%
Sel2% à 3%2% à 3%
Levure0,10% à 0,30%0,02% à 0,12%
Huile d’oliveOuiNon
Etalage de la pâteAu rouleauA la main
Texture de la pâteFine et croustillanteLégère et moelleuse
Structure de la pâtePizza croustillante avec une corniche finePizza souple une corniche prononcée
Température de cuissonEnviron 350°cEnviron 450°c
Repos de la pâteA température ambiante ou contrôléeA température ambiante

Pizza romaine vs pizza napolitaine : Résumé en vidéo

Pizza romaine ou pizza napolitaine : mon avis

Je trouve que la gastronomie italienne est bien faite.

C’est une bonne chose d’avoir 2 sortes de pizza complètement différentes.

Cela permet de pouvoir satisfaire une large population gourmande de pizza.

Et c’est bien ça le plus important.

Je dirais que ma pizza préférée, c’est un mélange des deux types de pizza.

Une pizza fine et croustillante avec une corniche légèrement prononcée.

Dois-je inventer la NapoRomaine ? 😃

Je te laisse me dire quelle est ta pizza préférée en commentaire. 😍

Epingle cet article sur Pinterest. Tu le retrouveras plus facilement et d’autres pourront en profiter
Cet article mérite d'être partagé à tes amis, n'est-ce pas ?

10 réflexions sur “Comment différencier une pizza romaine d’une pizza napolitaine ?”

  1. Merci pour cet article qui apporte des informations précieuses pour les amateurs de pizzas. Il n’y a rien de meilleur que les pizze italiane !

  2. Une belle découverte pour aujourd’hui. Merci pour cet article très complet, jusqu’à la différence de levure, c’est incroyable! Ma pizza préférée est la 4 fromages!

      1. saminteressehotmailcom

        Je me rends compte que pour la Magherita la plupart des restos en Europe ont laissé tombé le basilic… 😪

        1. Effectivement tu as raison, probablement car c’est un produit fragile qu’ils ne mettent uniquement sur cette pizza du coup, ils préfèrent s’en passer.

          Pour gustativement parlant, le basilic est important.

Laisser un commentaire

Retour en haut